Articles Huawei

La domination technologique de la Chine sur le monde est inévitable

Les Etats-Unis n’y pourront rien.

La Chine a longtemps été vue par les Etats-Unis et l’Europe comme un simple producteur de produits à bas coûts copiant de manière flagrante les marques occidentales. Tout ceci a été vrai au cours des années 90 et 2000. La Chine s’est alors spécialisée dans ce domaine où sa main d’oeuvre peu coûteuse a fait des merveilles. Il n’était pas alors question de domination technologique pour la Chine.

Néanmoins, au cours de la décennie 2010, quelque chose a changé et la Chine est devenue petit à petit un réel concurrent des Etats-Unis et de l’Europe en matière d’innovation. Les ambitions de la Chine sont désormais affirmées dans tous les domaines : intelligence artificielle, biotech, énergies renouvelables ou encore technologies de communication.

La Chine de Xi Jinping se transforme à une vitesse phénoménale et le plan Made in China 2025 qui vise à faire de la Chine une grande puissance industrielle n’a jamais été sur un aussi bon chemin qu’aujourd’hui. Les Etats-Unis, sous l’impulsion de Donald Trump, tentent bien de réagir avec un protectionnisme renforcé et une guerre commerciale contre la Chine.

Néanmoins, j’ai le sentiment qu’il est déjà trop tard comme je vais vous le montrer au travers des technologies de communication et des crypto monnaies.


Huawei se pose en symbole de la transformation de la Chine

Huawei aura finalement été la goutte d’eau à l’origine de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Fondé en 1987, Huawei a connu une ascension vertigineuse dans le monde des télécommunications.

Tout d’abord sur son métier historique : celui de fournisseur de réseaux de télécommunications aux opérateurs. 

Huawei fournit ainsi des matériels, des logiciels et des prestations de services pour les réseaux de télécommunications des opérateurs et les réseaux informatiques des entreprises.

Ensuite, Huawei a choisi d’aller plus moins en devenant fournisseur de solutions numérique via des terminaux, des réseaux ou des solutions cloud.

Dans le monde des smartphones, Huawei s’est tout d’abord contenter de copier les leaders à savoir Samsung et Apple tout en cassant au maximum les prix pour attirer des utilisateurs quelque peu suspicieux.

A force de gagner en crédibilité et d’asseoir sa position, Huawei s’est ensuite mis à innover au point de produire désormais des smartphones avec des fonctionnalités supérieures à ce que l’on retrouve chez Samsung et Huawei.

Le plan de Huawei est de devenir le leader mondial dans la vente de smartphones d’ici 2022.

Le bannissement décidé par les Etats-Unis de Donald Trump concernant Huawei ne semble finalement même pas être en mesure de contrecarrer les desseins de la société Chinoise puisque ses chiffres de ventes restent toujours insolents.

Huawei est le symbole même des ambitions de la Chine qui souhaite imposer sa domination technologique sur le monde.


La Chine est en avance sur la 5G

Huawei avait particulièrement bien préparé son affaire concernant la 5G. L’entreprise Chinoise a ainsi une avance colossale sur ses concurrents en matière de brevets et de maîtrise technologique.

Les Etats-Unis se retrouvent sans solution depuis le bannissement de Huawei de leur sol.

Ce bannissement a été prononcé à la suite d’accusations d’espionnage des Etats-Unis envers Huawei et la Chine d’une manière générale.

En obligeant les entreprises Américaines à ne plus travailler avec Huawei, les Etats-Unis espéraient mettre la pression sur Pékin dans le cadre de la guerre commerciale mais également ralentir la progression phénoménale de Huawei.

Jusqu’à présent, les Etats-Unis n’y sont pas arrivés.

Huawei est une entreprise extrêmement puissante et l’Europe se rend par exemple compte qu’elle prendrait un retard considérable si elle venait à se passer des équipements de Huawei dans le cadre du déploiement de la 5G sur son territoire.

Nokia et Ericsson ont un savoir faire certain dans le domaine, mais ils sont à des années lumières de Huawei.

La plupart des pays Européens devront donc se résoudre à faire confiance à Huawei pour la 5G. Ces pays n’auront pas le choix et c’est justement ce que la Chine souhaitait avec son plan Made in China 2025.


La Chine planche déjà sur la 6G

Alors que la 5G n’en est qu’à ses balbutiements en matière de déploiement dans le monde, la Chine a une telle avance sur la 5G qu’elle peut déjà se permettre de plancher sur l’évolution suivante : la 6G.

La Chine mène déjà des travaux de recherche poussés sur la 6G.

Le groupe de recherche lancé en Chine prépare déjà l’après 2030 avec la 6G. Cette dernière évolution promettant de faire passer les débits au terabyte par seconde.

Derrière la Chine et Huawei, les autres constructeurs mondiaux tentent de s’organiser puisque Ericsson et Nokia ont par exemple signé des partenariats technologiques avec SK Telecom et Samsung concernant la 5G mais également des travaux d’étude sur la 6G.

Qu’il est loin le temps où la Chine se contentait de copier les voisins Américains et Européens.

La Chine mène désormais la dance en matière d’innovation comme le montre cet exemple du monde des télécommunications où le pays est en passe d’imposer sa domination technologique.

La situation tendue entre les Etats-Unis et la Chine ainsi que l’avance que la Chine pourrait prendre sur la 6G faisait même craindre à certains l’apparition des mondes à deux vitesses dans le futur. En effet, la technologie 6G pourrait rester l’apanage de la Chine et ne pas devenir un standard international comme la 4G et la 5G par exemple.


La Chine s’apprête déjà à lancer sa propre crypto monnaie

Le projet Libra de Facebook a fait beaucoup parler depuis qu’il a été rendu publique en milieu d’année 2019. Les Etats-Unis ou encore l’Europe se sont tout de suite élevés contre les velléités de Facebook et de Mark Zuckerberg de marcher sur les plates bandes des pays en voulant contrôler leur propre monnaie digitale.

La Libra doit faire face à une hostilité sans précédent de la part des régulateurs Américains et Européens.

Bien conscient de la brèche qui est en train de se créer, la Chine de Xi Jinping a fait, depuis le mois d’Octobre 2019, de la Blockchain une priorité nationale pour le futur du pays.

Alors que les crypto monnaies, et bien souvent par extension la Blockchain, étaient montrés du doigt en Chine, le revirement stratégique de Xi Jinping a tout changé.

Désormais, la Chine planche sur le lancement de sa propre crypto monnaie globale qu’elle verrait bien être utilisée dans les pays émergents.

C’est étrangement la cible que visait en priorité la Libra de Facebook.

La nature ayant horreur du vide, la Chine pourrait très bien réussir ce que le projet Libra espérait réussir avant d’être bloqué par les Etats-Unis et l’Europe.

Devant la volonté de la Chine de lancer sa propre crypto monnaies globale au cours de l’année 2020, l’Europe semble avancer rapidement sur le sujet avec notamment la France qui parle de lancer une même expérimentation au niveau national toutefois dès l’an prochain.

Néanmoins, tout ceci devrait pas pouvoir contrecarrer les ambitions de la Chine dans ce domaine qu’elle espère également dominer dans le futur.


Conclusion

La Chine a longtemps été vue à raison comme l’usine du monde. Cette stratégie a été employée par les prédécesseurs de Xi Jinping afin d’accélérer le développement économique du pays. Depuis le début des années 2010, nous assistons cependant à un véritable virage technologique avec une Chine qui innove de plus en plus dans le but d’imposer sa domination et de devenir la première puissance technologique du monde à l’horizon 2025.

A vrai dire, les ambitions de la Chine sont également les mêmes sur les plans économiques et militaires. En ce qui concerne le domaine technologique, rien ne pourra empêcher selon moi la Chine de devenir la puissance technologique dominante dans le monde en lieu et place des Etats-Unis.

Tôt out tard, la Chine prendra le leadership mondial de la même manière qu’elle a réussi à le faire avec Huawei dans le domaine des télécommunications et qu’elle s’apprête à le faire dans le mondes des crypto monnaies étatiques.

A propos de l'auteur

ssaurel

Ajouter un commentaire

Clickez ici pour poster un commentaire